Situé au 38 rue Amelot dans le 11eme arrondissement de Paris, le Café Fauve est l’une des armes de séduction de la jeune mais non moins active maison de vente Fauve. 

 

© https://www.fauveparis.com/lecafe/

Crée en 2014 par Lucie-Eléonore Riveron et Maitre Cédric Malado, cet ovni du monde de l’art bouscule les codes et les aprioris. « Les enchères autrement »,  telle est la devise de la maison qui entend moderniser le secteur des ventes aux enchères : si ses ventes nocturnes font déjà du bruit sur la place vous avez  aussi sûrement entendu parlé de leur café.

Artistique plus que littéraire, le Café Fauve vous accueille du mardi au dimanche  dans une ambiance qui balance entre industrielle et vintage de salle de classe. Son point fort ? (Je vous épargne les produits de saisons, salades et brunchs qui sont à rugir). Non, son point fort réside dans son concept de coworking, d’accueil et de soirées. Privatisables, ses salons permettent d’organiser des évènements dans une atmosphère chaleureuse.

Idéal pour les rencontres que nous organisons au sein de notre master II de Droit du marché et du patrimoine artistiques, notre partenariat avec le Café Fauve nous permet de recevoir hors cadre universitaire des professionnels et acteurs divers du monde de l’art et de partager autour d’un verre et d’une planche, les expériences professionnelles et personnelles de figures de la place de Paris.

Alors comme les Fauvistes, soyez rebelles, abandonnez vos cafés parisiens sans âmes et leurs serveurs exécrables et courrez au Café Fauve. Et si vous cherchez un lieu à privatiser … ne cherchez plus et contactez  lecafe@fauveparis.com.

Alexis Bourdais